L'ARCHIPRÊTRE DE HITA ET LE LIVRE DU BON AMOUR

Juan Ruiz, Archiprêtre de Hita fut prêtre et étudia probablement à Tolède. Il fut longtemps emprisonné sur ordre de Don Gil de Albornoz, Archevêque de la ville. Son personnage apparaît dans son unique oeuvre, le Livre du Bon Amour. Le livre se compose de trois codex et s'inscrit dans la tradition du Mester de Clerecía; il ressemble à un recueil de poésies lyriques, regroupées de manière diverse et sans unité apparente. L'unité se réalise cependant au travers de la personnalité de l'auteur, qui s'exprime sous une forme autobiographique feinte, peut-être suggérée par les modèles littéraires juifs arabes, tels que Le Collier de la Colombe et Le Livre des Délices.

Les aventures amoureuses de l'auteur-personnage constituent la trame argumentaire de ce livre dans laquelle s'interpose un matériau très hétérogène: une collection d'exemples - fables et contes, dans leur majorité d'ascendance ésopiques-, une paraphrase de l'Ars Amandi de Ovide; une imitation narrative de type paraphrasé de la comédie latine du XIIème siècle le Pamphilus dans l'épisode des amours de don Melón et de doña Endrina, par médiation de la alcahueta Trotaconventos. Ce dernier constituant l'épisode de base du livre. On y trouve de plus, deux parodies de poèmes allégoriques: la bataille de don Carnal et doña Cuaresma, et la déroute du premier puis ensuite, l'arrivée du printemps et la réception triomphale de l'amour.

L'Archiprêtre décrit dans son texte avec un débordement passionné, tant les aspects mondains que les aspects religieux et moraux de son époque. Il vit avec joie, aime le plaisir; mais en même temps se fâche contre les mesquineries et la mort. D'une certaine manière, Le Livre de Bon Amour est une oeuvre carnavalesque, inspirée par l'esprit moqueur du carnaval. Un esprit qui invite à profiter de la vie et à transgresser ce qui est considéré comme sérieux.

La variété thématique, stylistique et métrique (le quatrain alterne avec d'autres vers d'une valeur moindre) justifie de qualifier l'archiprêtre d'ecclésiaste jongleur. Il fut contemporain de Bocaccio et de Chaucer et offre, au travers de son œuvre, un portrait fidèle de la société de son temps.

LiteraturePainting

Menu

Home Page

Literature
Painting
Music
Sculpture